· 

L'Australie part en fumée

Illustration par Sara Diogo.
Illustration par Sara Diogo.

Depuis plusieurs mois l’Australie fait face à de très nombreux incendies. C’est l’équivalent d’un pays de la taille de l’Irlande qui est parti en fumée, soit environ 6 millions d’hectares. 480 millions d’animaux sont morts dans ces incendies.

Par Lina

POURQUOI CES INCENDIES ?

La sécheresse, le vent et la chaleur extrême (il fait plus de 40° par endroit) sont les principales causes de ces feux. La pluie n’est pas tombée depuis longtemps ce qui n’aide pas les pompiers dans la tâche difficile de l’extinction des feux. Il faut préciser que l’Australie est située dans l’hémisphère sud, c’est donc l’été actuellement.

Les pompiers australiens, pourtant habitués à combattre les feux, ont beaucoup de mal cette année, car les feux sont très violents et nombreux. Cela fait 4 mois qu’ils se battent contre les flammes et la fatigue commence à se faire sentir. Des pompiers du Canada, des Etats-Unis et de la Nouvelle Zélande leur sont venus en aide.

En plus de lutter contre le feu, les pompiers doivent organiser la protection des habitants et des touristes et l’évacuation des personnes en danger. Le bilan est lourd, plus de 2000 maisons sont parties en fumée, 28 personnes ont perdu la vie, le bétail a été décimé et la forêt vierge a beaucoup perdu.

Les animaux les plus touchés sont les koalas qui se retrouvent pris au piège dans les flammes ; ceux qui échappent au feu souffrent de la soif et des brûlures.

Certains pensent que le réchauffement climatique est en partie responsable de ce désastre, c’est-à-dire que le changement climatique permet des incendies plus importants.

Le gouvernement est aussi montré du doigt car il méprise l’écologie et ne prend pas en compte cette donnée.

300 000 personnes ont demandé l’annulation du feu d’artifice du 31 décembre pour utiliser cet argent pour lutter contre les feux, mais cette demande n’a pas été entendue.

Fort heureusement la pluie tombe enfin depuis quelques jours, ce qui représente une grande aide pour les pompiers, il ne reste plus que quelques foyers. 

 

Sources :

1jour1actu n°257, 10 janvier 2020

JDE n°1716, 9 janvier 2020

Écrire commentaire

Commentaires: 0