· 

Un rappeur au collège

Mas Kit sur scène.
Mas Kit sur scène.

Nous sommes allés à la rencontre de Samuel Kitou plus connu sous le nom de Mas Kit.

C’est un rappeur et slameur originaire de Limoges qui vit à Nice depuis plusieurs années.

Il a accepté de répondre à nos questions.

Par Adam et Angelo

Depuis quelques temps on vous croise souvent dans les couloirs du collège, que faites-vous ici ?

Mas Kit : J'interviens au collège pour des ateliers d’écriture dans le cadre de deux projets.

Le premier c'est la participation à un concours contre le harcèlement scolaire pour lequel j’ai encadré des élèves de 4e : avec ces élèves nous avons écrit un texte et tourné un clip de rap*. 

Le deuxième projet est un concours d”éloquence, je suis intervenu auprès des élèves pour les conseiller dans l’écriture et dans l’interprétation de leur texte en me basant sur mon expérience de la scène et mon expérience de rappeur. J’ai également fait partie du jury de la finale du concours le 6 février.

 

Depuis quand êtes-vous dans la musique ?

Ça va faire 12 ans que j’écris des textes et que je fais du rap.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de commencer le rap ?

J’ai commencé à écrire dans ma chambre à la fin des années collège, sur la feuille je pouvais parler de moi, de mes soucis, j’avais besoin de sortir ce que j’avais dans la tête. Ça m’a également permis de prendre confiance en moi, de me valoriser, car mes amis trouvaient ça bien et m’encourageaient.

 

Quelles sont vos influences ?

J’en ai pas mal, à part le rap, j’aime beaucoup d’artistes français comme Lomepal, Nekfeu, Niska ou Kendrick Lamar aux États-Unis. J’écoute aussi de la musique des Antilles, dont je suis originaire : dance hall, ragga dance hall, j’aime l’afro trap, le blues, mais aussi la pop-rock. Mes influences sont variées !

 

Jouez-vous seul ou avez-vous un groupe ?

Désormais je suis seul mais pendant un moment j’ai été accompagné par un groupe de musiciens (batteur, guitariste, violoniste, dj, bassiste), on a tourné pendant deux ans ensemble, on a fait des scènes ici comme au Palais Nikaïa. Mais ensuite j’ai eu besoin d’expérimenter d’autres choses, seul. Donc pour le moment je suis revenu à une formation solo.

 

Pourquoi “Maskit” ?

C’est un jeu de mot avec mon nom et mon prénom : je m’appelle Samuel Kitou, donc le “Mas” c’est pour Sam à l’envers et le “kit” c’est pour Kitou, c’est donc ce qui me définit.

Écrire commentaire

Commentaires: 0