· 

Coup de coeur pour New Earth Project

En 2125 le réchauffement climatique, la pollution extrême et la montée des eaux mettent le monde en péril une seule solution : partir vers une nouvelle terre située à 6 années de voyage.

Ce projet s’appelle « New Earth Project ». Un récit de SF qui nous a ravies !

Par Divine et Océane

L‘auteur, David Moitet, nous propose une vision assez dure du futur. Il imagine que dans cent ans, suite à la pollution et au changement climatique, les gens les plus riches auront la chance de vivre sous des dômes, ce sont les intouchables, alors que le reste de la population, les Gris, survit tant bien que mal dans des bidonvilles submergés où la nourriture manque. Le seul espoir des gris est d’être tirés au sort pour avoir la chance de partir coloniser cette nouvelle terre.

 

NOTRE AVIS

Nous avons tout simplement adoré ce livre ! Dès la première page nous sommes directement plongés dans l’univers de science-fiction de cette histoire, qui se déroule dans 100 ans et nous montre ce que pourrait devenir la terre si la pollution et l’exploitation des ressources naturelles ne cessaient pas.

Ce que nous avons beaucoup apprécié c’est la rencontre entre les deux protagonistes, Orion et Isis. Orion, le héros, vient d’une famille riche, c’est un Intouchable, l’héroïne est une Grise, comme la majorité de la population qui vit dans des bidonvilles. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais Isis est une excellente élève, ce qui lui donne la possibilité d’étudier (tous les Intouchables étudient, eux). L’un et l’autre vont apprendre à se connaître et découvrir le monde de l’autre. Lorsqu’Isis est tirée au sort pour partir sur la nouvelle Terre, Orion s’intéresse de plus près au programme New Earth Project et aux vaisseaux colonisateurs construits par l’entreprise de son père. Il va découvrir une anomalie… au fil de l’histoire les complots et les mensonges vont tout doucement apparaître au grand jour et la relation entre Isis et Orion va s’approfondir pour se transformer en amour !

 

LE PASSAGE

Le passage qui nous avons choisi de vous montrer ici évoque le moment où Orion se rend compte de ses sentiments pour Isis, alors que celle-ci s’apprête à partir pour la Nouvelle Terre.

« Orion n’écoutait déjà plus. Les yeux dans le vague, il prenait peu à peu conscience que ce qu’il ressentait pour Isis était bien plus qu’une simple amitié. Quel paradoxe ! Il pouvait avoir absolument tout ce qu’il voulait en un simple claquement de doigts, mais la seule chose qu’il désirait vraiment allait lui être enlevée à tout jamais. À ce moment précis, il aurait donné cher pour ne plus être Orion Parker, l’héritier de l’empire Parker. »

En lisant ces lignes nous avons eu le même sentiment qu’Orion, nous étions ravies de cet amour naissant et frustrées du départ à venir d’Isis…

NEP n’est à priori pas destiné à devenir le premier tome d’une série, mais nous espérons fortement que l’auteur finisse par y penser !

Un livre à lire pour tous les amateurs de SF, d’intrigues et d’histoires d’amour ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 0