· 

Violences et dérapages

Depuis la manifestation du 1er décembre, qui a été très violente, chaque samedi des violences ont lieu de la part des manifestants mais aussi des forces de l’ordre qui encadrent les manifestations. Plus d’une centaine de personnes ont été blessées depuis le début du mouvement et certaines très gravement.

Par Angelo


Image lepoint.fr
Image lepoint.fr

Lors de la manifestation du 1er décembre, des monuments comme l’Arc de Triomphe ont été endommagés. Des voitures ont été brûlées, et des vitrines de magasins ont été détruites. De nombreuses personnes ont été arrêtées et certaines condamnées à de la prison.

Pour certains ce sont des casseurs qui profitent de ces manifestations pour tout détruire. Selon les forces de l’ordre, même si la plupart des manifestants sont pacifistes, il y a quelques personnes qui ne pensent qu’à se battre et à les provoquer. Comme par exemple l’ancien boxeur professionnel qui a “agressé” deux CRS lors de l’acte VIII à Paris.

En réponse à ces violences, les CRS utilisent des bombes lacrymogènes, des flash ball et lancent des balles de défense, blessant de nombreux manifestants, parfois très gravement : on compte des centaines de blessés depuis le début du mouvement, avec des fractures du crâne, de la mâchoire, des dents cassés, des mains ou bras arrachés -comme Antoine, un manifestant qui lors de l’acte V perd un bras à cause d’une grenade-, ou encore un oeil perdu, comme c’est le cas de Jérôme Rodrigues, un des leaders du mouvement.

Ils seraient 5 dans ce cas. De nombreuses plaintes ont été déposées auprès de la police des polices pour “violences policières abusives”. Pour beaucoup, l’usage de la force par les CRS n’est pas justifié.

Le Conseil de l’Europe a demandé à la France de « suspendre l’usage du “lanceur de balles de défense” utilisé lors des manifestations des gilets jaunes. Le LBD est accusé de causer de graves blessures chez les manifestants. L’ONU a également demandé une enquête à ce sujet.

Sources :

www.lefigaro.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0