· 

Faut-il avoir peur des requins ?

Début novembre, un surfeur a été mordu à la jambe par un requin en Australie. Il s’agit de la 5ème attaque en deux mois dans cette région du monde, quelques semaines plus tôt une attaque faisait un mort. Mais alors, le requin, est-il vraiment un animal dangereux ?

Par Gabriel

Illustration : Pixabay.com
Illustration : Pixabay.com

Même si ces dernières années les attaques de requins se multiplient (une centaine par an environ), contrairement à une idée largement répandue, les requins ne sont pas des animaux dangereux pour l’homme. On compte en moyenne, moins d’une dizaine de morts par an liées aux attaques de requins. C’est bien moins par exemple que les imprudences liées aux selfies qui ont fait en moyenne 43 morts par an depuis 2011 !

Alors si les attaques de requins existent bien, il faut peut-être essayer d’en connaitre les raisons.

La plupart du temps les attaques de requins ont lieu sur des plages sur lesquelles la baignade est interdite, et concernent donc des baigneurs imprudents ou des surfeurs, qui sont souvent confondus par les requins avec des tortues ou des phoques.

Il existe aussi des raisons écologiques comme la sur-pêche et la destruction des récifs de coraux, qui incitent les requins à se rapprocher des terres puisqu’ils trouvent de moins en moins de nourriture au large, où ils vivent habituellement. Les déchets de poissons relâchés par les bateaux de pêche, les attirent également plus près des plages. Les récifs de coraux forment une barrière naturelle qui protège les plages des requins, mais si la barrière est détruite, les requins peuvent passer.

Enfin, la pollution des lagons crée une eau trouble, qui plait beaucoup aux requins et en particulier aux bouledogues, l’une des trois espèces attaquant le plus l’homme.

 

Et en mer Méditerranée ?

Plus de 500 requins (de 50 espèces différentes) sont recensés en Méditerranée, mais ils ne s’approchent habituellement pas des côtes.

Pourtant l’été dernier, plusieurs requins ont été signalés près des côtes méditerranéennes vers Marseille ou la Corse.  La majorité des requins de Méditerranée vivent dans les grandes profondeurs. Pour la plupart, ils sont inoffensifs, quelques-uns sont plus dangereux, comme le grand requin blanc, mais ils restent en principe au large.

Le requin, même inoffensif pour l’homme est tout de même un prédateur, donc si vous en apercevez un, faites-vous discret et échappez-vous !

Sources :

www.planetoscope.com

www.franceinfo.tv

Écrire commentaire

Commentaires: 0