· 

Des propos qui font réagir

« Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? » voilà ce qu’aurait déclaré Donald Trump le jeudi 11 janvier dernier, lors d'une réunion sur l'immigration à la Maison Blanche.

Par Rayan

Dessin par Pierre.
Dessin par Pierre.

L'objectif de cette réunion était notamment de limiter les possibilités de regroupement familial. Lors de cette réunion, le président américain aurait notamment dit que les États-Unis devraient plutôt accueillir des ressortissants norvégiens.

 

Ses propos ont été rapportés par plusieurs parlementaires présents lors de cette réunion. Selon eux, Donald Trump ferait référence à des pays comme Haïti et le Salvador ainsi qu’à des pays d’Afrique. Dans le même ordre d’idée, le président américain aurait dit il y a quelques mois que les haïtiens « ont tous le sida ».

 

DES RÉACTIONS OUTRÉES

L’ONU a été la première à réagir à cette phrase de Donald Trump  « Si c’est confirmé, il s’agit de commentaires choquants et honteux de la part du président des États-Unis ». Pour l’Organisation des Nations Unies, cette phrase est juste la preuve du racisme de Donald Trump. « C'est blessant compte tenu de la réalité historique du nombre d'Africains qui sont arrivés aux États-Unis comme esclaves » a commenté pour sa part le porte-parole de la commission de l’Union africaine.

 

Jack Lang, actuel président de l’Institut du monde arabe à Paris a vivement réagi à ces propos : « J’ai envie qu’on dise dans le monde entier : “président de merde”, comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant », a-t-il déclaré.

 

MAIS ALORS, QU’EST-CE QUI DÉFINIT UN « PAYS DE MERDE » SELON TRUMP ?

Selon, un article  paru sur le site jubanti, un « pays de merde », pourrait être défini comme un pays qui ne produit que des chômeurs, dans lequel les études ne servent à rien ; un pays dans lequel l’espérance de vie est en dessous de 45 ans car le système de santé est mauvais ou inexistant ; un pays dans lequel les élections sont toujours truquées et manipulées et dans lequel le gouvernement est corrompu.

 

On reconnaît bien-là le style du président américain, qui est passé maitre dans l’art de tenir des propos choquants !

Donald Trump nie avoir tenu de telles paroles, mais sans démentir toutefois le fond de ces propos. n

 

 

 

 

Sources :

 

www.lemonde.fr

 

http://jubanti.com/

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0