· 

Une fratrie séquestrée

Impensable. Début janvier, en Californie, 13 frères et sœurs âgés de 2 à 29 ans ont vu leurs parents arrêtés pour séquestration et violence à leur encontre. Une situation atroce qui remontait à déjà plusieurs années.

Par Lise

Photo publiée sur Facebook, montrant la famille au complet lors du renouvellement des vœux de mariage des parents.
Photo publiée sur Facebook, montrant la famille au complet lors du renouvellement des vœux de mariage des parents.

David Allen Turpin 57 ans et Louise Anna Turpin 49 ans ont été arrêtés pour avoir séquestré leurs 13 enfants. Ceux-ci étaient mal-nourris, enchaînés, privés de soin et d'hygiène. Présentés à un juge, le couple a plaidé non-coupable et s’est déclaré « surpris et choqué ».

 

Tôt dimanche matin l'une des filles de la famille âgée de 17 ans a réussi à s'enfuir en passant par une fenêtre. Libre, elle a réussi à joindre le 911 à l’aide d’un téléphone trouvé dans la maison.

Les enquêteurs déclarent avoir été surpris par l’odeur qui régnait dans la maison ainsi que par la saleté des lieux. Lorsqu’ils ont découvert la fratrie, les policiers ont d’abord pensé qu’ils étaient tous encore enfants, alors que l’aînée a 29 ans : ils ont été trompés par l’état de maigreur de celle-ci qui ne pèse que 37 kg !

 « Souvent ils n’étaient pas libérés de leurs chaînes pour pouvoir aller aux toilettes », a dit le procureur. Cette situation durait depuis au moins 8 ans.

 

Mais comment une telle situation a pu échapper à tout le monde pendant si longtemps ?

Régulièrement, les parents publiaient sur les réseaux sociaux des photos de leur grande famille dans des situations plutôt festives. Leurs proches ne se doutaient pas de la situation que vivaient les enfants. Les enfants préparaient leur évasion depuis plus de deux ans.

Après leur libération, tous les enfants ont été hospitalisés, ils souffrent tous de malnutrition. Plusieurs d’entre eux souffrent aussi de déficience cognitive ou ont développé des problèmes psychologiques liés à la maltraitance.

 

David et Louise Turpin sont poursuivis pour actes de torture sur douze de leurs treize enfants, car le bébé de deux ans n’était apparemment pas torturé et était  bien nourri. Ils sont également accusés de séquestration, de maltraitance ou négligence sur tous leurs enfants âgés de 2 à 29 ans.

 

S'ils sont reconnus coupables de toutes ces accusations, les parents encourent 94 ans de réclusion ou la perpétuité. n

Source texte et image :

https://www.ouest-france.fr


 

Écrire commentaire

Commentaires: 0