· 

Au revoir Johnny

Ça y est, les portes du pénitencier se sont refermées...

 

Le 6 décembre dernier, les français ont appris une bien triste nouvelle. Tous ne sont pas fans de Johnny, mais beaucoup voient en sa mort la fin d'une époque... Comment leur donner tort ? Mais l' « Elvis Presley français » n'était pas que cela, il a aussi marqué NOTRE génération : par exemple, nous avons tous au moins UNE FOIS imité le rockeur chantant son célébrissime « Allumez le feu » !
Il ne faut pas oublier Johnny Halliday, il était un véritable showman, et, contrairement à beaucoup, il ne s'est JAMAIS forcé avec son public, il a toujours été proche de ses fans, cherchant à donner le meilleur de lui-même dans chacune de ses performances... 

Souvenirs, souvenirs...

Par Pierre

Adieu Johnny, par Pierre Califano
Adieu Johnny, par Pierre Califano

DÉBUTS
Né le 15 avril 1943 à Paris, Jean-Philippe Smet est le fils d'Huguette Clerc, mannequin, et de Léon Smet, acteur, chanteur et danseur belge. L'enfant est à peine âgé de 8 mois lorsque son père les abandonne, sa mère et lui. Jean-Philippe est alors confié à sa tante paternelle, Hélène Mar, il est très proche de ses cousines, Menen et Desta. Desta épouse un danseur américain, Lee Halliday, qui devient comme un père pour Jean-Philippe. Il baigne dans l'univers de la danse et de la musique: Desta et son époux forment un duo d'acrobates, « Les Halliday ». Lee surnomme son neveu « Johnny ». Jean-Philippe est contraint d'apprendre le violon, il optera finalement pour la guitare...
Plus tard, il obtient des rôles de figurant dans des films tels que Les Diaboliques.
À 14 ans, en regardant le film Amour Frénétique, il découvre le rock'n'roll et le grand Elvis Presley. En 1959, il chante durant l'émission Paris Cocktail, il est remarqué par des producteurs et signe l'année suivante. Jean-Philippe devient Johnny Halliday, orthographié par erreur « Hallyday » sur la pochette de son premier 45 tours sorti en 1960. Tant mieux, désormais, il s'appellera Johnny Hallyday...

LA CÉLÉBRITÉ
Johnny, pas franchement apprécié à la radio, parvient néanmoins à se produire sur scène la même année. La chanteuse et actrice Line Renaud choisit de le parrainer dès le lendemain de son passage sur scène. Hallyday se fait alors passer pour un chanteur franco-américain. Johnny est assez exalté sur scène : sa façon de bouger et de se jeter par terre lors de ses prestations choque. Néanmoins, son disque est un véritable succès commercial.
Avec son single Souvenirs, Souvenirs, il accède enfin au succès : les jeunes se l'arrachent, et causent parfois de gros dégâts durant ses concerts... Johnny est le premier artiste de sa génération à se produire en vedette à l'Olympia. En 1961, le célèbre Charles Aznavour lui écrit la chanson Retiens la nuit. C'est ce dernier qui lui conseillera de révéler ses véritables origines.
Par la suite, les succès s'enchaînent. Johnny passe du rock dur à des ballades, ou du blues, du rock moins contestataire. Il a appris à s'assagir et sait se diversifier : ses prestations sont désormais saluées par la critique, ses performances scéniques font l'unanimité. En 1993, a lieu le concert mythique au Parc des Princes, la mise en scène est excellente, grandiose ! En 2000, le chanteur donne un concert gratuit au pied de la Tour Eiffel, qui, lui aussi, restera gravé dans les mémoires...
En 2016, accompagné de ses amis de toujours Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, il se lance dans la tournée des « Vieilles Canailles », avant d'annoncer être atteint d'un cancer du poumon. Le 13 novembre dernier, il est hospitalisé pour détresse respiratoire, avant de s'éteindre dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, à l'âge de 74 ans.

De nombreux français pleurent Johnny, il est un peu le symbole de tous ceux qui s'accrochent à leurs rêves pour réussir, et qui, malgré les obstacles et les embûches, continuent d’y croire.
Jamais, jamais le feu ne s'éteindra !

LES FEMMES DE SA VIE
Ah ça, au cours de sa carrière, il en aura fait chavirer, des cœurs !

 

En 1962, âgé de seulement 19 ans, Johnny épouse la célèbre chanteuse Sylvie Vartan (qui a elle-même 18 ans). Le mariage était censé rester secret, mais, des informations ayant fuité, quelques 2000 fans et journalistes viennent assister à la cérémonie.
Le couple fait beaucoup parler : Johnny et Sylvie font rêver ! En 1966 naît David, mais, après quinze ans de mariage, en 1980, les deux artistes divorcent, à l'amiable.  Un an plus tard, Johnny épouse l'actrice Elisabeth Étienne à Las Vegas. Il faut croire que leur mariage n'était pas fait pour durer : le couple divorce deux mois plus tard.
Cela n'empêche pas le rockeur de convoler en troisièmes noces avec l'actrice Nathalie Baye. Elle lui fait rencontrer le réalisateur Jean-Luc Godart ainsi que de nombreux autres intellectuels. Malgré la naissance d'une petite Laura en 1983, leur union prend fin trois ans plus tard. En 1990, Johnny, 47 ans, épouse la fille de son ami et chanteur Long Chris, Adeline Blondieau, âgée d’à peine 19 ans. Ils divorcent en 1992, avant de se remarier à Las Vegas deux ans plus tard. Le couple se sépare définitivement en 1995.
Enfin, en 1996, Johnny épouse la mannequin Læticia Boudou,  de 32 ans sa cadette. Ils adoptent deux petites vietnamiennes, Jade en 2004 et Joy en 2008. Læticia restera le dernier amour de Johnny, celle qui, dans la nuit du 6 décembre, annoncera la mort de son époux. « Mon homme n'est plus... »

 

Samedi 9 décembre un « hommage populaire » très émouvant a été rendu à Johnny Hallyday à Paris. Des milliers de personnes venues de toute la France l’ont accompagné dans ce dernier concert. C’est à Saint-Barthélemy que le chanteur sera enterré.n

Écrire commentaire

Commentaires: 0