· 

La saga Lanfeust

Par Pierre

Ce 22 novembre, est sorti « Le stratège ingénu », le neuvième et avant-dernier tome de la BD « Lanfeust Odyssey », l'une des trois sagas « Lanfeust » !
Cependant, tout le monde ne connait pas les aventures du héros aux mèches noires, et c'est BIEN DOMMAGE ! L'occasion pour moi de revenir sur la totalité de la série ! Croyez-moi, la fantastique série d'Arleston et Tarquin en vaut VRAIMENT la peine !

Premier cycle : lanfeust de troy - 8 tomes

Dans le monde de Troy, chaque être humain est doté d’un et D’UN SEUL pouvoir magique, potentiellement inutile, dangereux, très drôle voire TOTALEMENT ridicule, pour peu qu’un sage se trouve à proximité...

 


Et le petit village de Glinin, situé dans la plaine de Souardie, n’échappe pas à la règle ! C’est là que vit le jeune Lanfeust, capable de faire fondre le métal, et qui s’est tout naturellement orienté vers le métier de... forgeron !
Cependant, ses plans de carrière sont légèrement CHAMBOULÉS lorsque Lanfeust est chargé de s’occuper d’une mystérieuse épée, celle du baron Or-Azur… En effet, le jeune homme découvre qu’au contact de son pommeau, constitué de l’ivoire du Magohamoth, une créature fabuleuse, il entre en possession de tous les pouvoirs existants, le pouvoir absolu ! Nicolède, le sage du village, propose alors à Lanfeust de partir pour Eckmül, capitale du monde de Troy, cité des sciences et du Conservatoire.

©www.lanfeustofficiel.com - Lanfeust
©www.lanfeustofficiel.com - Lanfeust

Une course s'engage alors, parsemée de péripéties en tout genre ! Tandis que Thanos touche à son but en se faisant sacrer Empereur du monde de Troy, Lanfeust découpe des dragons, massacre des trolls blancs,

Également accompagné des filles de Nicolède, la blonde C’ian, romantique fiancée de Lanfeust, dotée du pouvoir de guérison une fois la nuit tombée et la brune Cixi, chipie provocante et jalouse, capable de faire fondre la glace, ainsi que du joyeux troll Hébus, d'abord enragé puis enchanté par le sage, notre héros est loin, TRÈS LOIN de se douter des difficultés qui l'attendent...
Après un parcours semé d'embuches, il fait (malheureusement) la connaissance du terrible Thanos, pirate cruel et sanguinaire autrefois sage d'Eckmül... Lanfeust découvre qu'il n'est pas le seul à posséder le pouvoir absolu, et que Thanos est AUSSI à la recherche du Magohamoth...

Une course s'engage alors, parsemée de péripéties en tout genre ! Tandis que Thanos touche à son but en se faisant sacrer Empereur du monde de Troy, Lanfeust découpe des dragons, massacre des trolls blancs, participe à un tournoi et doit faire face à de puissants Dieux !

 

Un cocktail EXPLOSIF, devenu un CLASSIQUE de l'Héroic-Fantasy !

POINTS FORTS

À aucun moment, on ne s'ennuie en lisant ce premier cycle. Il se passe toujours quelque chose, il y a constamment des jeux de mots à déceler ou de petits détails à repérer, sans que cela ne devienne lassant pour autant !
Les personnages sont certes caricaturaux, mais c'est ce qui marque. Le lecteur a ses petites préférences et chaque protagoniste est mis en avant à un moment ou à un autre. Les auteurs savent se renouveler et surtout, nous SURPRENDRE !

 

Sans aucun doute, l'un des atouts majeurs de cette BD est L'HUMOUR ! Avec des personnages type Cixi, jolie jeune fille colérique et capricieuse et qui, lorsqu'il s'agit de « draguer » Lanfeust dans le simple but de rendre sa sœur jalouse, n'est jamais à cours de stratagèmes, ou encore Hébus le troll, phobique de l'eau et respectueux des mouches attirées par ses odeurs, attachant et surtout... HILARANT !

 

Comment ne pas sourire à la lecture de Lanfeust de Troy ? Mais l'humour ne fait pas tout ! En effet, au fil de l'intrigue, certains personnages, tels Cixi -eh oui, encore, que voulez-vous ?-, commencent à développer un raisonnement, à prendre de l'importance... Ce  savant mélange humour/action fonctionne à merveille !

 

POINTS FAIBLES
L'univers de Troy est présenté comme vaste, et il est regrettable que Lanfeust ne découvre que quelques infimes parties de son monde, empli de magie et de mystère... Il y aurait encore tant de contrées à découvrir, de méchants à terrasser, de monstres à massacrer !

 

 

EN CONCLUSION

Un petit goût d'inachevé... sans grande importance, au regard de tout ce que ce premier cycle nous offre ! À lire ABSOLUMENT !!!


DEUXIÈME CYCLE : LANFEUST DES ETOILES - 8 TOMES

©www.lanfeustofficiel.com - Le Troll Hébus
©www.lanfeustofficiel.com - Le Troll Hébus

Ce deuxième cycle débute... sur Troy, évidemment ! Lanfeust s'ennuie... Tout est si calme ! PAS POUR LONGTEMPS ! À bord d’un MYSTÉRIEUX vaisseau, tout droit venu de la lointaine Meirrion, se trouvent, des agents du Prince Marchand Dheluu, venus pour RÉCUPERER Lanfeust, intrigués par ses MYSTÉRIEUX pouvoirs... Le héros, d'abord très étonné, finit par accepter de partir avec eux. Ainsi, Lanfeust, secondé par le brutal Hébus et la charmante Cixi, devenue sa FIANCÉE, s'en va pour les Étoiles ! Tous trois sont alors loin, TRÈS LOIN d'imaginer ce qui les attend : ce qu'ils vont découvrir changera leur vie À JAMAIS...

POINTS FORTS

Ce voyage dans les Étoiles offre une perspective nouvelle : la difficulté pour Arleston et Traquin est de parvenir à se RENOUVELER, après le succès de Lanfeust de Troy
Le dessin se perfectionne, les couleurs sont vives, et l'intrigue, en faisant comprendre d'où vient la puissance de Lanfeust et du Magohamoth, est intéressante : nous n'avions pas d’explication jusqu'alors. Certains nouveaux personnages sont très attachants, tels l'Orgnobi Swiip, bigorneau personnifié et surdoué, ou encore l'intrépide Qäm, folle amoureuse de Lanfeust et prête à tout pour le suivre dans ses aventures !
Quant à Cixi et Hébus, ils nous font toujours autant rire, la présence de Thanos, plus REDOUTABLE que jamais, et l'arrivée de l'énergique agent Glace, l'un des rares personnages peu caricaturaux, sont de gros atouts !

POINTS FAIBLES
ILS SONT NOMBREUX ! Certes, l'humour est toujours présent... Peut-être trop ! Les jeux de mots deviennent lourds, par exemple les noms de certains personnages, comme pour la Princesse Elpheu (le jeu de mot est: « Cessez-le-feu ». Très moyen !)
Qui plus est, l'histoire prend un autre tournant, le ton devient grave, l'intrigue, plus noire... Pourquoi pas, mais il est vrai que s'imaginer le pauvre Hébus, ensorcelé, passer du côté obscur de la force n'est pas chose aisée !
Le bond dans le futur effectué par Lanfeust, désormais beaucoup plus jeune que Cixi, Hébus et Thanos, n'est pas forcément un bon élément : cela n'apporte, en fin de compte, rien à ce cycle, mais beaucoup au suivant, « Lanfeust Odyssey »... Enfin, les nouveaux personnages, quels qu'ils soient, ont tout de même du mal à éclipser les anciens, ceux de l'époque « Troy »...


Une lecture en demi-teinte, mais néanmoins séduisante : on ne s'éloigne pas tant de l'atmosphère « Lanfeust » en général, puisque certains classiques sont conservés. Décevant, mais tout de même plaisant : le moins que l'on puisse dire est que l'on ne s'ennuie pas. À lire tout de même !

TROISIÈME CYCLE : LANFEUST ODYSSEY - 9 TOMES PARUS

©www.lanfeustofficiel.com
©www.lanfeustofficiel.com

Troisième et dernier cycle -à ce jour- de la saga Lanfeust.
Le retour sur Troy de l'aventurier, VINGT ANS après son départ, simplement accompagné par le fidèle Hébus, fait beaucoup de bruit ! En effet, Lanfeust est devenu une véritable LÉGENDE ! De passage au Castel Or-Azur, il retrouve le baron et C'ian, désormais parents d'une tripotée de mioches, ainsi que le vieux Nicolède ! Cette fois, un peu de calme n'est pas pour déplaire à Lanfeust, mais, SURPRISE ! Une créature bleue venue des Étoiles, la mystérieuse Lylth, commence à faire parler d'elle ! En effet, ce monstre projette de DOMINER Troy en se servant des pouvoirs de ses habitants ! Un défi de taille pour Lanfeust, qui ne peut plus compter sur sa puissance : Lylth absorbe la magie et en fait une force !

POINTS FORTS

Si le cycle n'avait pas forcément bien commencé, la suite est convaincante ! L'humour reprend ses droits, (Hébus nous fait MOURIR DE RIRE !) et le suspense est bien présent ! On ne sait JAMAIS à quoi s'attendre, et l'action est au rendez-vous !  
Le scénario est EXPLOSIF et les couleurs sont d'une grande vivacité !

 


POINTS FAIBLES
Sans hésitation, le début du cycle est décevant, vraiment... Pour la première fois, dans les deux premiers tomes, on s'ENNUIE ! Cixi manque à l'appel, et il est clair que j'ai eu du mal à m'en passer ! Certains personnages féminins interviennent CLAIREMENT pour combler le vide, telles les quatre épouses de Lanfeust (OUI, Lanfeust se marie par pure obligation, et elles sont quatre !) ou encore, plus qu'affligeant, la fille de C'Ian et Or-Azur, sosie de Cixi nommée... CIXI !

 Même les auteurs finissent par COMPRENDRE et font revenir la VRAIE Cixi, la SEULE, l'UNIQUE ! Pour ce qui est des voyages de Lanfeust, ATTENTION à ne pas RÉPÉTER le premier cycle ! Certes, il est amusant de voir comment les protagonistes ont vieilli, mais il y a l'intrigue à respecter ! Quant aux dessins, ils sont parfois bâclés, même sur la fin ! 

« Lanfeust Odyssey » semble renouer avec « Lanfeust de Troy », malgré quelques maladresses ! Les dessins ne sont pas toujours très bons, mais le tout est globalement plutôt bon, preuve en est que je ne suis pour l'heure ABSOLUMENT PAS en mesure de vous livrer mes prédictions pour le final ! 


UN QUATRIÈME TOME EN PRÉPARATION ?

Arleston et Tarquin ont souvent été accusés de vouloir « tirer sur la corde » avec Lanfeust. Je n'ai jamais vraiment été en accord avec ce genre de critique, car, après tout, à titre de comparaison, combien de BD « Lucky Luke » ont été éditées en tout ? Un grand nombre, en tout cas, et chaque tome des aventures du cow-boy n'est pas forcément bon À CHAQUE FOIS ! Pour en revenir à Lanfeust, il est fort possible qu'Arleston et Tarquin décident de continuer avec leur univers, et, vous savez quoi ? Je ne suis pas contre ! n

Écrire commentaire

Commentaires: 0