· 

Dans les bureaux d'Amnesty

Le 10 octobre, à l’occasion de la journée internationale contre la peine de mort, la classe de 3ème6 s’est rendue dans les bureaux d’Amnesty International pour visionner un court métrage « Pour comprendre la peine de mort » et découvrir une exposition sur cette question. C’est l’occasion de faire le point sur cette ONG et sur la peine de mort.

Par Ilana

Amnesty International tire son nom du mot amnistie qui signifie « le pardon ».

Il s’agit d’une ONG* s'occupant de faire respecter par les états, les lois, les pactes et conventions qu'ils ont ratifiés. Cette ONG a été créée par Peter Benenson, un britannique, qui a été indigné par la condamnation de deux étudiants portugais à 7 ans de prison pour avoir levé leur verre à la liberté en pleine dictature de Salazar !

À cette époque il n’est pas rare de voir disparaitre des gens parce qu’ils s’opposent à la politique de leur pays (c’est le cas en Espagne, au Portugal, en URSS,…). Peter Benenson pense alors qu’une pression internationale mobiliserait l’opinion publique en faveur des prisonniers d’opinion*. Il publie donc un appel, intitulé The Forgotten Prisoners (les prisonniers oubliés), qui est diffusé dans la presse en Mai 1961. Il reçoit des milliers de lettres et fort de ce retour, fonde Amnesty.

La première année de son existence l’association fait libérer 1200 prisonniers d’opinion ! Quelques temps après Amnesty devient internationale. Et dix ans après l’ON arrive en France.

 

La mission d’Amnesty est fondée sur la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, texte humaniste proclamé le 10 Décembre 1948.

Celui-ci est composé de trois parties et contient trente articles, les vingt-et-un premiers sont basés sur le principe que toute personne suspectée a droit à un jugement et les neufs autres portent sur le droit à l’éducation. Amnesty est une organisation indépendante financièrement, religieusement et politiquement, qui, avec pour seule arme un stylo fait respecter les décisions prisent par les gouvernements au moyen de pétitions, elle fonctionne de façon pacifique et efficace, car les états détestent qu’on les montre du doigt et qu’on écorne l’image de leur pays.

L’ONG  reçoit le prix Nobel de la paix en 1977.

 

À PROPOS DE LA PEINE DE MORT

La peine de mort est une peine prévue par la loi consistant à exécuter une personne ayant été reconnu coupable d’un « crime capital ». Dans certains pays, la peine capitale est inscrite dans la constitution d’un pays. Cette peine est fondée sur la peur de la récidive du coupable et sur l’idée de vengeance.

En Europe, un seul état pratique encore la peine de mort : la Biélorussie. En France elle a été abolie en 1981, mais dans certains états du sud des États-Unis, la peine de mort est toujours pratiquée !

La pratique de la peine de mort pause la question des erreurs judiciaires, car que faire si on se rend compte après la mort du prévenu que celui-ci n’était en fait pas le coupable ? On peut aussi se demander si les états ont le droit de vie ou de mort sur leurs citoyens ..? Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez regarder le film « Voir pour comprendre : la peine de mort », disponible sur youtube.n

  Propos rapportés d’après l’intervention de Madame Colette Fevre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0