· 

Les profs du mois : Mesdames Ramin & Portales

Cette fois-ci, les profs du mois sont deux professeurs d’Anglais. Madame Portales, qu’on ne présente plus, tout le monde la connaît et Madame Ramin, arrivée cette année au collège et professeur depuis peu de temps. Je voulais croiser leurs portraits afin de voir si leurs opinions divergeaient par rapport à leur ancienneté et à leur expérience. Je vous laisse découvrir ces deux profs du mois !

Par Wiam

Madame Ramin est professeur depuis un an, Madame Portales quant à elle, enseigne depuis 8 ans. Elles aiment toutes les deux être professeur, c’est une vocation depuis toute jeune pour Madame Portales : sa mère était maîtresse d’école et cela l’a inspiré, et puis elle voulait transmettre et avoir un contact avec les jeunes. D’ailleurs, Madame Portales aurait pu être prof d’Histoire, s’il avait été possible de n’enseigner que l’Histoire et pas la Géo, mais comme les deux vont ensemble, elle a finalement choisi l’Anglais !

 

Madame Ramin, quant à elle, souhaitait devenir kiné. Elle a finalement décidé d’enseigner afin de pouvoir transmettre son savoir et pour le moment, elle ne regrette pas ce choix. Elle adore la culture anglaise et les Anglais, c’est d’ailleurs l’ouverture culturelle qu’elle préfère dans les programmes. Madame Ramin a voyagé dans de nombreux pays anglophones : Angleterre bien sûr, Australie, Canada, Malte, Irlande et Écosse. Madame Portales a passé un an en Angleterre à Hull en tant qu’assistante de français dans un collège.

 

Si Madame Portales préfère enseigner aux élèves de 3ème car on peut davantage développer et parler avec eux de la culture et de l’histoire anglaise, Madame Ramin a une préférence pour le niveau 6ème, car les élèves ont tout à apprendre.

Niveau vie privée, nous n’en saurons pas beaucoup, si ce n’est que Madame Ramin n’a pas d’enfant et qu’elle prépare ses cours installée sur son canapé, tandis que Madame Portales utilise pas mal Youtube pour ses préparations. Elle a deux enfants, un garçon et une fille, l’aîné est en CP, donc pour le moment, elle n’est pas derrière leur dos pour les devoirs ! On apprendra enfin que son nom, Portales, est celui de son mari qui est d’origine espagnole.

 

Une anecdote rigolote arrivée en cours ? Un élève à qui Madame Ramin a conseillé de lécher sa feuille pour la coller (celui-ci n’ayant pas de colle) s’est exécuté sans chercher à comprendre !

Dernièrement, en cours avec ses 3ème, Madame Portales s’étonnait de voir tous ses élèves regarder par la fenêtre avec une grande attention. Elle s’est finalement approchée et a vu, qu’en face, un homme étendait son linge à sa fenêtre… il était entièrement nu ! Et tous attendaient le moment où il s’approcherait suffisamment pour se dévoiler intégralement !

 

Enfin, sachez que si nous ne comprenons pas toujours nos professeurs, Madame Ramin confie qu’elle n’arrive elle non plus pas toujours à nous comprendre ! u

Écrire commentaire

Commentaires: 0